fbpx

Chantal Lambert

Native de Montréal, la soprano Chantal Lambert est diplômée avec grande distinction du Conservatoire de musique du Québec, ayant reçu un Premier prix à l’unanimité, sous le mentorat du ténor André Turp et de la pianiste-chef de chant Janine Lachance.  Elle a ensuite bénéficié d’un stage de trois ans à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, où elle s’est perfectionnée auprès de maîtres et d’artistes de haut niveau. Elle a fait ses débuts professionnels dans le rôle de Métella (La Vie parisienne) pour la compagnie Les Nouvelles Variétés Lyriques.

Ayant pris la relève d’Yvonne Goudreau en 1990, elle a fait de l’Atelier lyrique une institution à son image où les exigences de la formation ne se font pas aux dépens des rapports humains. Depuis 1990, elle dirige toujours fidèlement ce même programme pour jeunes artistes canadiens de l’Opéra de Montréal qui fut son Alma Mater.

Chantal Lambert a continué de se produire sur scène à l’opéra, l’opérette, la mélodie et la chanson.  Elle a chanté dans seize productions à l’Opéra de Montréal : notamment le rôle-titre de La Belle Hélène et l’unique rôle dans La Voix humaine de Poulenc.  En concert, elle a été maintes fois invitée comme soliste auprès de l’Orchestre Métropolitain, I Musici et l’Orchestre baroque de Montréal. Elle fut de la programmation de plusieurs festivals (Orford, Lanaudière, Lachine, Trois-Rivières). Les récitals ont aussi émaillé sa carrière depuis le tournant du millénaire.  Elle est aussi très appréciée pour sa contribution à la formation de la relève de jeunes artistes lyriques.  Louée pour ses dons naturels de communicatrice, sa connaissance de l’art lyrique et ses exigences, Chantal Lambert est souvent présentrice et hôtesse lors de nombreux concerts et plusieurs programmes pour jeunes artistes font appel à elle dans les domaines de la performance, de la diction lyrique, et du développement de carrière. (i.e.: Orford Arts Centre, Canadian Operatic Arts Academy, Highlands Opera Studio, l’Académie internationale de Lachine). Elle est l’auteur d’un ouvrage linguistique : Petit lexique de l’Opéra (français, anglais, italien et allemand) à l’usage des artistes lyriques.  Elle a été présidente du Conseil québécois de la musique de 2008 à 2011 et siège au conseil d’administration de Opera.ca (association des companies d’opéra canadiennes) depuis l’automne 2018.

En mai 2016, elle était intronisée au Panthéon canadien de l’Art lyrique.  Durant son hommage, le directeur artistique de l’Opéra de Montréal Michel Beaulac disait d’elle: “On doit écrire le mot ARTISTE en lettres majuscules lorsqu’il s’agit de Chantal Lambert. Son professionalisme, son dévouement à la musique sont exemplaires et ont littéralement changé la vie de centaines de jeunes artistes ainsi que de collègues privilégiés dont je suis.  Oui, on doit écrire le mot ARTISTE avec toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, à cause de son immense amour pour la musique et l’art sous toutes ses formes; à cause de sa foi inébranlable envers les autres et leurs rêves, parce que Chantal la convaincue, la rêveuse, recherche sans cesse cette “Rainbow connection”. Son parcours impressionnant et éclectique, pavé de rigueur, de passion, d’implication, d’authenticité, est reconnu par tous ceux qui l’ont croisée et côtoyée.”